« Un avenir s’il vous plaît, pas trop cuit. »

Les études. Si vous n’y baignez plus, vous vous en souvenez probablement. Rappelez-vous cette immense « usine » et ses interminables couloirs que vous sillonniez autrefois. Vous lambiniez sur les sièges de l’amphithéâtre sans culpabiliser de ne pas avoir suivi le cours. Pour 400 euros l’année, j’aurais dormi volontiers.

Lire la suite