Le diable s’habille en talons

Quelle que soit sa pointure, la femme ne fait pas dans la demi-mesure quand il est question de chaussures. Elles nous tentent sans vergogne derrière leurs vitrines, ces prétentieuses. Nous guettons la plus en vogue qui saura faire chavirer nos talons. Comment expliquer ce shoes addict ? Voici cinq hypothèses sur lesquelles se pencher.

1. Les chaussures nous vont

Comme le dit si bien Rose, alias Toni Collette, dans le film In her shoes :

« Quand je vais mal, il y a des choses comme ça que je m’offre. Les fringues, je trouve rien. La bouffe, ça me fait prendre des kilos… Les chaussures, ça me va ! »

2. Cacher un fétichisme des pieds

Derrière un placard rempli de chaussures, c’est plutôt une bonne cachette à mon avis. Quoiqu’un tantinet suspecte.

3. La séduction

Tout comme le paon séduit la femelle en se pavanant avec son magnifique plumage colorée, la femme cherche à séduire la gent masculine jusqu’au bout de ses talons. Quoi de plus naturel que suivre son instinct primaire.

4. La gourmandise

Les filles sont bien plus gourmandes que les mecs. On n’y peut rien mesdames, c’est dans notre code génétique à ce qu’il paraît. Les chaussures, c’est comme des cupcakes. C’est beau, coloré, ça donne envie de se ruiner. Sauf que ça a un goût de cuir.

5. L’identification projective

Madame s’identifie à ses chaussures comme Monsieur à sa voiture. C’est un symbole d’appartenance sociale et de pouvoir. Cela expliquerait pourquoi on veut toutes des Louboutin.
Marilyn Monroe l’avait déjà compris à l’époque :

« Give a girl the right shoes and she can conquer the world. »

Objet de mode, de fantasme et d’influence, les chaussures règnent en maître sur le marché et dans nos placards. Oui messieurs, ça vous concerne aussi. C’est bon, on vous a grillé dans le rayon chaussures. Ça fait du bien, hein ?

Par Esther Lallier

9 réflexions sur “Le diable s’habille en talons

    1. Ce qui est bien avec les talons, c’est que tu peux tricher ! 🙂 Les plateformes par exemple, tu auras un meilleur appui, tout en ayant l’effet des jambes longilignes, c’est pas cool ça ? Et puis avec le come back des 90’s, tu as des bottines à talon très très épais. Tu en oublies d’avoir des centimètres en plus tellement tu es bien dedans. ^^
      Après tout ça si tu ne retentes pas avec une paire, c’est la fessée !

      J'aime

  1. Ping : Énigme #2 Un (bon) coup d’pied à la morosité – La fille aux foulards

  2. « Cela expliquerait pourquoi on veut toutes des Louboutin. » AHAH mais tellement… Alors que c’est typiquement le genre de chaussures que je mettrais jamais de manière spontanée parce que je sais pas marcher avec, qu’au bout d’une journée, la douleur dans ma voûte plantaire a fait péter tous mes centres nerveux et que du sang me sort par les orteils.
    Mais bon, cette semelle rouge, toussa… 😀

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s