La jungle de la blogosphère

EDITORIAL. Après le choc des réseaux sociaux, c’est au tour des blogs de dominer la Toile. Un ensemble de pages virtuelles où défilent textes, récits et photos dans un but: échanger. Échanger des points de vue, des coups de cœur, des passions, ou carrément tartiner des paragraphes de sa vie comme dans un journal intime.

Eux, vous et moi

Tout le monde semble y avoir pris goût : les branchés, les moins branchés, les it-girls ou fashionistas, les amoureux du sport, les fous-du-clavier… Les blogs sont partout. Ils ont même la cote auprès des mamans (où trouvent-elles le temps ?!) et des entreprises.

A cheval entre travail et divertissement

De plus en plus de blogs sont aujourd’hui un outil pour valoriser le CV, comme une sorte de portfolio en ligne. Pour d’autres, le blog devient un tremplin pour promouvoir des marques ou des produits. Et pour d’autres encore, le blog est un moyen de distraction où l’on peut dénicher à la fois des conseils, des articles humoristiques ou même des DIY (do it yourself).

Au-delà des frontières du net

Dans les pays où la liberté d’expression est restreinte, le blog est plus bien impactant. Il devient un outil d’expression permettant à de nombreux blogueurs, pour la plupart des citoyens impliqués ou des révolutionnaires, de dénoncer ou d’éclairer sur la vie politique de leur pays. Penser librement est alors un défi majeur. Un problème que nous autres Français ne connaissons pas…

Disons simplement que sur la Toile, on trouve un peu de tout et paradoxalement, de la même chose. Je n’attaque pas les blogs féminins, bien au contraire. Mais il est plus rare de tomber sur des blogs qui proposent des contenus plus audacieux et qui ne sont pas tournés uniquement vers les derniers potins mode.
En creusant un peu plus mes recherches, j’ai fini par dénicher des perles rares et des blogs originaux qui ont fait l’effet du contrepoids que j’attendais. Comme quoi, il suffit simplement de débrouissailler un peu cette jungle virtuelle pour trouver ce que l’on cherche.

Par Esther Lallier

3 réflexions sur “La jungle de la blogosphère

  1. Bienvenue dans la jungle, chère fille aux foulards ! J’espère que tu as revêtu ta plus belle peau de bête avant de nous rejoindre…

    Je tenais à te dire que je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi quand tu écris « tout le monde semble avoir pris goût aux blogs ». En ce qui me concerne j’ai l’impression que le blogging reste une activité très marginale, voire même pointée du doigt. Personne ne blogue dans mon entourage (famille, amis) et je dirais même qu’ils ne voient pas l’intérêt des blogs. C’est l’une des raisons pour lesquelles je ne leur ai pas parlé de mon propre blog. N’étant pas une blogueuse « noble » (ces blogueurs révolutionnaires / politiques dont tu parles), je sais que je tomberai aux yeux des autres dans la 2ème catégorie : celle des blogueurs « superficiels ».

    Après, cette méconnaissance et non-fréquentation des blogs par mon entourage est peut-être dû au fait que j’ai 10 ans de plus que toi (et donc mon entourage aussi, grosso-modo). Je sais bien que les plus jeunes (lycéens, collégiens ? et bien sûr étudiants), qui baignent dans les nouvelles technologies et ont grandi avec internet sont férus de ces nouvelles formes d’expression. Mais je suis un peu comme toi : sceptique quant au contenu que cela va générer.

    En tous cas bienvenue et bon courage à toi !

    Aimé par 1 personne

  2. Merci de ton encouragement ! 🙂
    C’est vrai, on peut penser que les blogs qui ne soient pas orientés politique soient plus « superficiels ». Ça l’est d’une certaine manière, mais ces blogs ne sont pas moins importants. Je crois que s’exprimer de manière générale est une chose cruciale dans notre société, et particulièrement pour notre époque, quel que soit notre âge. C’est comme une sorte de compromis pour sortir la tête de l’eau de notre individualisme, où chacun peut échanger et partager à sa guise sur tout ce qu’il veut.
    Le concept de blog, même s’il a fait un peu son chemin, reste nouveau et méconnu de certaines générations comme tu l’as dit. Mais les mentalités évoluent, ils finiront bien par se rendre compte, je l’espère pour toi, de la réalité du travail et de l’investissement qu’on peut porter à un blog, autant qu’à un magazine ou un journal papier par exemple, dont tu serais à la fois la rédactrice en chef, la chroniqueuse, la maquettiste, la secrétaire de rédaction… bref, une rédaction à toi toute seule quoi. Alors qu’ils viennent dire que c’est pas du boulot ! 😉

    Aimé par 2 personnes

  3. Merci pour cet article qui m’a particulièrement interpellée, en tant que nouvelle bloggeuse. Personnellement, que ce soit en tant qu’ « auteur » (oui mettons de gros guillemets à ce mot) ou lectrice, j’avoue rechercher justement cette futilité que Claire et toi évoquez.

    Le blog pour moi c’est une petite parenthèse légère dans une journée qui l’est souvent beaucoup moins. Alors les blogs sérieux, engagés et politiques, je dois reconnaître que je les fuis comme la peste. Mais ce n’est parce qu’on parle de sujet futile qu’on ne doit pas le faire avec style. J’aime ces blogueuses qui soignent leur écriture, même pour nous parler d’une crème de jour ou d’un soutien-gorge 😉 Et c’est pour ça que je me suis abonnée au tien.

    Je pense aussi qu’à travers la légèreté et l’humour on arrive mieux à faire passer certains messages, par petite touche. En tout cas c’est ce que j’essaye de faire de mon côté (je ne prétends pas que je réussis – je dis juste que j’essaye). Par exemple, sur un article « lavage des pinceaux de maquillage », j’essaye de sensibiliser au fait qu’on est pas obligé de gaspiller autant d’eau pour laver un simple pinceau. Même chose sur mon sujet parlant des chaussures à talons ; j’ai essayé d’en faire un article drôle (du moins, j’espère), et j’en ai profité pour glisser un mot sur les pinceaux en poils naturels – car les acheter, c’est comme acheter de la fourrure – en petite quantité, certes, mais le résultat est le même.

    La mode du v-logging, pour moi, c’est une très bonne chose, surtout en matière de beauté / mode. Les nanas qui ne blogguent que parce qu’elles s’aiment un peu trop devraient peu à peu se détourner du blog traditionnel pour se tourner vers la vidéo – tellement plus pratique pour se montrer sous tous les angles et faire des petites moues boudeuses face caméra. Du coup, ça nous délivrera d’une masse de blogs écrits avec les pieds – des pieds aux ongles vernis, certes, mais bon… des pieds quand même 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s